Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Pour Me Contacter

  • : Les 3 petits cochons alsaciens
  • Les 3 petits cochons alsaciens
  • : Couture pour les enfants, vie de famille, la vie est bien remplie ici!
  • Contact

Rechercher

Archives

1 mai 2010 6 01 /05 /mai /2010 00:00

l-attentat.jpg L'attentat de Yasmina Khadra : un chirurgien arabe naturalisé israélien apprend que son épouse a été kamikaze dans un attentat qui a commis des dizaines de morts. Un roman poignant sur la question israélo-palestienienne.

magnus.jpg

 

 

 

 

 

Magnus a reçu le prix Goncourt des lycéens en 2005. (Très bien ce prix, qui prime des romans très souvent intelligents sans être opaques, enfin c'est mon avis...). Magnus c'est l'histoire d'un petit garçon dont les souvenirs se sont effacés, et qui en grandissant, en devenant homme se souvient par bribes, et finit par reconstituer son histoire. A ne pas oublier à votre prochain passage à la médiathèque!

 

un-pays-a-l-aube.jpg

 

 

Pendant que vous êtes à la médiathèque, n'oubliez pas Un pays à l'aube de Dennis Lehane. A Boston, après la première guerre mondiale, se croisent différents personnages attachants ou au contraire antipathiques et se développe une intrigue, sur fond de racisme, de lutte anti-bolchevique, d'injustices sociales. Un livre comme je les aime, au cours duquel j'ai appris pas mal de choses, mais sans m'ennuyer une seconde.

 les-heures-souterraines.jpg

Vous y êtes encore à la médiathèque? Oui! Alors mettez vite dans votre sac Les heures souterraines. Je me suis attachée à cette femme poussée à bout par son chef, ce médecin urgentiste et je les ai suivis au long du roman,espérant les voir se rencontrer . Et ne comptez pas sur moi pour vous dévoiler si ce fut le cas maintenant que vous avez mis ce superbe livre dans votre sac. Et que vous allez rentrer, l'attaquer et ne plus pouvoir le lâcher avant la fin.

Repost 0
1 avril 2010 4 01 /04 /avril /2010 00:00

le-remede-et-le-poison.jpgLe remède et le poison de Dirk Wittenborn est l'histoire d'une famille dont le père est psycho-pharmacologiste (bref, il est psychologue et travaille sur l'élaboration de médicaments, entre autres anti-dépresseurs.). Le style est très drôle, les dialogues croustillants, on est "embarqué" avec cette famille, ses drames, les révoltes des enfants, et la tragédie qui marque l'histoire est bien présente, marquante. Très bon livre, à la fois drôle et dur.

ce-que-je-sais-de-vera-candida.jpgCe que je sais de Vera Candida est l'histoire touchante de trois générations de femmes, et en particulier de la petite-fille (Vera Candida) qui fuit son île sud-américaine natale et part en ville, échappe au destin de sa mère et sa grand-mère. Beau livre, aux personnages attachants.

 

quand-tu-es-parti.jpg

Quand tu es parti nous raconte l'histoire d'une femme qui vient de tenter de se suicider. Au travers du livre, nous comprenons pourquoi, quelles sont ses blessures. L'auteure fait des aller-retours dans le temps, raconte cette histoire à travers les yeux de différents personnages. Du coup, ce système de narration m'a un peu pertubée au début, parce que je n'ai en général le temps de lire que par petits morceaux, donc je "redébarquais" à chaque fois, en me demandant qui quand quoi, mais c'est vraiment un beau livre, pas gai, mais beau.

Repost 0
1 mars 2010 1 01 /03 /mars /2010 00:00
exit-le-fantome.jpgExit le fantôme de Philip Roth. Zuckermann, un écrivain qui vit reclus, doit revenir à New-York. Il y côtoie à la fois des personnages de sa "vie d'avant" et d'autres qui, eux, appartiennent au New-York post 11 septembre. Il fait face à la maladie et la vieillesse. Ses descriptions et ses écrits ont un peu tendance à mélanger le récent et le passé, le réel et l'imaginaire. Mouaif. (Et puis je dois reconnaître qu'il est fait énormément de références à la littérature américaine, un certain nombre m'ayant sans aucun doute échappé).

das zimmermadchenEn français Femme de chambre. Une femme de chambre, obsédée par le ménage et curieuse vis-à-vis des clients de l'hôtel, se retrouve par un concours de circonstance sous le lit d'un client de l'hôtel... Elle y passe la nuit...

Ecrit sous forme d'une grosse nouvelle, ce livre d'une cent-cinquantaine de pages est plutôt sympa.

les-larmes-de-tarzan.jpgLes larmes de Tarzan, par l'auteur de Le mec de la tombe d'à côté. Très très drôle, une rencontre improbable entre deux univers qui ne se côtoient pas d'habitude. Super!
Repost 0
1 février 2010 1 01 /02 /février /2010 00:00
jours-de-juin.jpgUn gros roman, bâti sous forme de triptyque, qui nous montre l'évolution d'une famille à différentes moments de leur vie. D'habitude ce genre de roman est vu par les yeux des femmes de la famille, là ce n'est pas le cas. J'ai beaucoup aimé ce roman, et vous le conseille.





cris.jpgCris de Laurent Gaudé. Là par contre il s'agit d'un tout petit livre(roman?), sur la première guerre mondiale. On y rencontre tout un tas de poilus, on y lit leurs pensées. Il est diffcile de suivre le fil de la narration, c'est très glauque.









refaire le mondeRefaire le monde, de Julia Glass aussi. Aussi un bon pavé, mais on se laisse embarquer avec Greenie, cette pâtissière qui décide de laisser son entreprise de New-York, et de se faire embaucher par le gouverneur du Nouveau-Mexique, avec son fils, et dont la vie va être changée par cette situation. On y retrouve avec plaisir Fenno, le libraire qu'on avait croisé dans Jours de juin (il ne s'agit pas d'une suite, si vous n'avez pas lu Jours de juin ce n'est pas grave). Bref, tout ça pour dire que ce livre était très agréable à lire, que je me suis commandé le troisième ouvrage (en anglais, la traduction n'a pas encore été publiée).
Repost 0
2 janvier 2010 6 02 /01 /janvier /2010 00:00
Corps et âme de Frank Conroy, un livre passionnant sur la vie d'un pianiste, enfant prodige aux Etats-Unis dans les années 40. Moi qui n'y connais pas grand chose en musique, j'ai été captivée par ce roman. (Merci Smichkine pour le conseil!).





le-jeu-de-l-ange.jpg
Après avoir eu de très très bons échos du précédent roman de Carlos Ruiz Zafon (L'ombre du vent), j'ai réservé son dernier livre à la médiathèque : le jeu de l'ange. Début très intéressant, personnages attachants, belle écriture, Barcelone dans les années 20 très bien dépeinte.... sauf que... sauf que au bout de quelques centaines de pages le livre s'embourbe dans une histoire mi-policière, mi-fantastique... Bref, une intrigue assez mal ficelée, vraiment dommage!


l-echappee-belle.jpgLe dernier Gavalda! Un peu Carrément échaudée par La Consolante, je me tâtais "je me lance? Je me lance pas?". Je me suis lancée, puis ne pouvais plus m'arrêter. Un tout petit roman, très sympathique, où on retrouve la Anna Gavalda d'Ensemble, c'est tout. Un petit roman que je vous conseille, surtout si vous avez aimé Une pièce montée.













Bon, les valises pour notre semaine de ski sont prêtes, j'y ai casé tout un tas de quelques livres, à la semaine prochaine!
Repost 0
1 décembre 2009 2 01 /12 /décembre /2009 00:00
La porte des Enfers, le dernier roman de Gaudé (qui n'est pas une nouveauté, qui date de 2008), se passe en Italie, comme le Soleil des Scorta. On s'interroge un peu au début sur les évènements, on essaye de comprendre, et puis on s'accroche et c'est parti! Toujours si bien écrit, un petit roman court, chapitré, qui se lit très vite.  
Repost 0
1 novembre 2009 7 01 /11 /novembre /2009 00:00
Der Vorleser, en français Le liseur, qui a donné naissance au film "The reader" (vous suivez, là?). Je n'ai pas vu le film, les films que j'ai vus dans les 5 dernières années se comptent sur les doigts de la main... et d'une seule main je crois bien!

Ce livre est formidable, scotchant... Remarquablement écrit, il aborde des sujets très sensibles (et c'est d'autant plus marquant de lire à ce propos en allemand) avec beaucoup de sens, en nous poussant à la réflexion. Hervorragend!

En VO ou sinon en français, n'hésitez pas, foncez! Los!


Elle l'avait lu, en avait dit tout le bien qu'elle en avait pensé, m'avait donné envie, la médiathèque l'avait... Très très bonne pioche. J'aime les nouvelles (oui, je sais, je vous le dis souvent!) et celles-ci sont drôles, dépaysantes, inattendues.
















Enfin, deux petits voyages en Islande, avec des polars écrits par Arnaldur Indridason, La femme en vert et Hiver arctique. La femme en vert présente une intrigue bien menée, et Hiver arctique m'a montré des aspects de la société islandaise que je ne connaissais pas, en particulier concernant l'immigration et le racisme dans ce pays. Bref, de bonnes lectures de vacances!

Repost 0
1 octobre 2009 4 01 /10 /octobre /2009 00:00
Années 50, en Californie, l'histoire d'un couple... Bien, mais sans plus. Dans les premières pages j'ai été captée, la fin m'a bien retenue, mais j'ai trouvé bien des longueurs dans le milieu...
Après cette lecture un peu trop "lente" à mon goût, j'ai eu envie d'un truc bien prenant, un polar, quelque chose que je n'aurais pas envie de lâcher...



Donc, donc j'ai choisi Le loup dans la bergerie de Gunnar Staalesen. Parce que j'en avais lu du bien dans le supplément LIRE de cet été spécial polars.
J'ai beaucoup beaucoup aimé le cynisme du narrateur, j'ai pas détesté l'histoire, mais vous le savez, je ne suis super-fan de polars. Bref, pas mal, ça se lit facilement et vite, un bon moment.




Après avoir achevé mon polar trimestriel, j'ai voulu changer de genre, de langue.... Mais il va vous falloir attendre un mois pour savoir...
Repost 0
1 septembre 2009 2 01 /09 /septembre /2009 00:00
Un polar hors norme, relatant une série de crimes réels et sordides, en Allemagne avant-guerre. Si vous avez envie de lectures légères, passez votre chemin, sinon pas mal.



















Encore un livre au titre improbable (et en français, c'est encore pire : Le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates). Et pourtant, ce roman épistolaire situé entre Londres et Guernesey à la fin de la guerre donne envie de visiter les îles anglo-normandes, m'a apporté pas mal de connaissances sur la deuxième guerre mondiale (tiens, d'ailleurs, je m'en aperçois, je vais essayer de changer d'époque pour ma prochaine lecture!) en Angleterre, tout en mettant en scène des personnages attachants.  Donc pour moi petite lecture sympa, idéale pour les vacances!



Un recueil de huit nouvelles mettant en scène des femmes, de différents horizons, différentes époques. Pas mal du tout.
Repost 0
3 août 2009 1 03 /08 /août /2009 10:25
Me revoilà à la maison, entourée de sacs à ranger, de machines à lancer, de linge à étendre et de photos à trier (oui, plaignez moi!) et puis aussi des médocs pour soigner Choupinette et son otite.

A partir de demain, je vous ferai un petit compte rendu en photos des vacances, mais d'abord je vous raconte ce que j'ai lu, histoire que vous n'oubliez rien si vous faites vos bagages!

Je me suis régalée avec le dernier Yasmina Khadra, Ce que le jour doit à la nuit, qui se passe en Algérie, nous montre les sentiments des Pieds Noirs et des Algériens de souche lors de l'indépendance de l'Algérie. Très intéressant.

Et puis si vous ne l'avez pas encore lu, prenez un peu de temps avec Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur, qui raconte, pendant la crise de 29, la ségrégation vue par une petite fille dont le père est l'avocat d'un Noir accusé de viol. J'avais entendu parler de ce livre depuis un moment, mais j'avais toujours été rebutée par le titre. Donc, non, ne vous fiez pas au titre, et lisez ce bijou très sérieux si ce n'est pas encore fait.

Le bateau du soir est la suite des Invités de l'île. Mouaif bof.



A demain donc pour le début du compte-rendu vacancier!
Repost 0