Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Pour Me Contacter

  • : Les 3 petits cochons alsaciens
  • Les 3 petits cochons alsaciens
  • : Couture pour les enfants, vie de famille, la vie est bien remplie ici!
  • Contact

Rechercher

Archives

2 janvier 2012 1 02 /01 /janvier /2012 00:00

domaine-des-murmures.jpgDu domaine des Murmures de Carole Martinez a reçu le prix Goncourt des lycéens cette année. Et c'est largement mérité. Ce roman se passe au Moyen-Age, dans la vallée de la Loue (comment? vous ne connaissez pas la plus belle rivière du monde? C'est en Franche-Comté, la plus belle région du monde). Esclarmonde, le jour de son mariage, refuse de se marier, et demande à être recluse dans une cellule attenante à la chapelle, dans le domaine de son père.  Mais même murée, elle devient non seulement spectatrice mais aussi actrice des évènements.

Très bien écrit, très intéressant, bref : à lire!

 

l-equation-africaine.jpgDans l'équation africaine, un médecin part en bateau avec un de ses amis pour se remettre du suicide de sa femme. A large de la Somalie, ils sont kidnappés. Une grande partie de ce roman raconte leur séquestration. C'est dur, c'est long. A tel point que pendant ma semaine au ski, le soir j'avais le choix entre cette lecture et la correction de mes évaluations de maths et j'ai choisi la 2° option. Ce livre met en scène toute l'horreur du continent africain.

Repost 0
1 décembre 2011 4 01 /12 /décembre /2011 00:00

serie-grise.jpgLe narrateur de Série grise de Claire Huynen est  un septuagénaire qui s'installe en maison de retraite et qui jette un regard pas toujours très sympatique sur ses congénères. Ce roman très court adopte un style très incisif et acerbe sur la vieillesse, un livre drôle mais pas toujours léger. 

les-trois-lumieres.jpg

 

 

 

Les trois lumières de Claire Keegan met en scène une petite fille est confiée à un couple de fermiers pour l'été, le temps que sa mère accouche du dernier enfant de la grande fratrie. Elle y découvre la tendresse, la gaîté. On la voit s'épanouir. Un roman court, et très touchant.

rien-ne-s-oppose-a-la-nuit.jpg

 

 

 

Heureusement, je n'avais pas lu ce dont il était question dans Rien ne s'oppose à la nuit. Je m'étais laissée guider par les bonnes critiques entendues, par le fait que j'avais beaucoup aimé les livres précédents de Delphine de Vigan. Parce que franchement, en sachant que ce livre retraçait la vie de la mère de l'auteur, bipolaire et qui finalement s'est suicidée, je ne me serais pas lancée. Mais j'aurais eu tort, parce que ce livre, très bien écrit, est une très belle preuve d'amour à sa mère malade. C'est dur par moments, on voit que la famille a beaucoup souffert. Delphine de Vigan a fait de nombreuses recherches sur sa famille pour écrire ce livre, et sans doute pour se reconstruire.

Repost 0
1 novembre 2011 2 01 /11 /novembre /2011 00:00

les-revenants.jpgUn seul livre ce mois, mais de qualité : Les revenants de Laura Kasischke. L'histoire se déroule sur un campus américain, et fait des aller-retours entre les moments précédant un accident de voiture qui cause la mort d'une jeune étudiante et les moments postérieurs à cet accident. Tout l'objet du livre est donc de découvrir la vérité sur cet accident, sur cette étudiante et d'une manière générale sur cette communauté universitaire américaine.

Repost 0
1 octobre 2011 6 01 /10 /octobre /2011 00:00

un-avenir.jpgUn avenir de Véronique Bizot est un roman court. Paul reçoit une lettre de son frère jumeau Odd lui annonçant son départ de la maison familiale, lui demandant d'aller vérifier qu'un robinet de cette maison est bien fermé. Paul se rend donc dans cette maison, et revit son enfance, ses 3 soeurs, ses 2 frères, ses parents, ses voisins... On découvre la personnalité et les failles de chacun de ces personnages. Pas mal mais loin d'être incontournable...

derniere-nuit-a-twisted-river.jpgPendant mes études, j'ai lu tous les John Irving parus à l'époque (oui, je précise, parce que mes études se sont déroulées au siècle dernier!) et je me rappelle des pages tournées avec impatience (vite, vite, la suite!), des surprises et des rebondissements de ces lectures... Il semblerait qu'entre John Irving et moi au moins l'un des deux ait vieilli depuis cette époque... J'ai lu Dernière nuit à Twisted River, mais je n'en ai pas tourné les pages avec frénésie... peut-être est-ce lié à mon emploi du temps chargé du mois de septembre, peut-être est-ce lié à une intrigue moins passionnante... Une chose est sûre pour moi : il ne s'agit pas du meilleur roman de John Irving. Si vous n'avez rien lu de lui, commencez plutôt par Le monde selon Garp ou L'oeuvre de Dieu, la part du diable...

Repost 0
1 septembre 2011 4 01 /09 /septembre /2011 00:00

le-caveau-de-famille.jpgLe caveau de famille est la suite de Le mec de la tombe d'à côté. On y retrouve Benny le paysan et Désirée la bibliothécaire. Après avoir conçu un enfant, ils se mettent en ménage. Donnant la "parole" à chaque personnage à tour de rôle, ce livre nous montre de façon humoristique les difficultés de Benny et Désirée. C'est drôle et bien vu!

pain-et-tempete.jpgAccrochez vos ceintures, on embarque pour Pain et tempête de Stefano Benni. On y rencontre une flopée de personnages tous plus délirants les uns que les autres, qui cherchent à sauver leur mythique "Sport Bar" de promoteurs immobiliers peu sensibles à la poésie de ce bourg et aux innombrables histoires loufoques qui y sont racontées. 

J'ai beaucoup ri en lisant ce roman loufoque, et en passant je salue la prestation remarquable de la traductrice, qui a su garder l'humour intact!

 hors-service.jpgLa couverture de Hors-service de Solja Krapu (décidément, c'était un mois suédois, entre Le caveau de famille, celui-là et Millénium que j'ai écouté en audio-livre dans la voiture!) me laissait présager un livre bien plus loufoque. Eva-Lena, une prof de collège un peu psycho-rigide se retrouve enfermée dans la salle de photocopies du collège pour le week-end. Donc elle pense, a des problèmes matériels liés à cet enfermement, ses proches la cherchent. Elle fait le point sur sa vie, ses relations aux autres... Pas mauvais, ça se lit bien, il y a des passages plutôt drôles, mais ce n'est pas non plus la peine de vous ruer chez votre libraire pour l'acheter...

 

Sinon, il y a écrit quoi sur mon calendrier à la date d'aujourd'hui???? Pré-quelque chose... Pré-férence? Pré-découpé? Pré-supposé? Pré-rentrée????????

Repost 0
1 août 2011 1 01 /08 /août /2011 00:00

l-heritage-impossible.jpg

L’héritage impossible, de Anne B. Ragde, dernier volet de la trilogie (après La Terre des mensonges et La Ferme des Neshov). J’ai retrouvé avec beaucoup de plaisir Torunn et ses oncles et la ferme norvégienne dans laquelle elle doit évoluer. Du coup je me suis acheté le dernier livre de cette auteure, Zona Frigida et espère trouver un peu de temps en août pour le lire. En tout cas, si vous aimez les pays nordiques, les romans familiaux contemporains, je vous conseille cette trilogie, elle se lit vite, les personnages sont attachants.

 

rose

Avec Rose, Tatiana de Rosnay reste dans son sujet de prédilection : le rapport aux appartements, les secrets. Nouveauté par rapport aux livres précédents, ce roman est écrit sous forme épistolaire et il se déroule au XIX° siècle, lors des travaux d’Haussmann à Paris. Rose, une veuve âgée, doit être expulsée de sa maison en raison de ces travaux et de la rénovation de Paris. Sa maison devra être détruite, mais Rose n’accepte pas de la quitter.

 

sept histoires qui reviennent de loinSept histoires qui reviennent de loin de Jean-Christophe Rufin est un recueil de nouvelles (oui, sept nouvelles, bravo !), glanées par Rufin pendant ses carrières de médecin puis de diplomate. On est très loin de ses romans sérieux, mais l’aspect cosmopolite de ces histoires, le fait qu’elles soient très distrayantes, bien écrites, avec de vraies chutes m’amènent à conseiller vivement ce livre.

 

un été sans les hommesUn été sans les hommes de Siri Hustvedt. Une poète vient d’être quittée par son mari. Après une sévère dépression, elle décide d’aller passer l’été dans la région où réside sa mère. Là-bas elle donne des cours de poésie à 7 jeunes filles. Elle nous raconte ses relations avec sa mère et les amies de celle-ci, pensionnaires dans la maison de retraite, ses relations avec ses élèves, et avec sa voisine, jeune mère débordée. Il s’agit d’un roman assez court, pas inintéressant, pas palpitant. Bref, si vous avez une pile énorme sur votre table de chevet, laissez tomber, si vous cherchez désespérément des idées de lecture, vous pouvez vous lancer !

 

le gout des pepins de pommeLe goût des pépins de pomme de Katharina Hagena. Une jeune femme, Iris, hérite de la maison de sa grand-mère en Allemagne du Nord. Pour régler la succession, elle doit y rester, et finit par partir à la rencontre de l’histoire de sa famille, de ses secrets. Iris m’a embarquée avec elle à Bootshaven, et franchement j’ai beaucoup apprécié le voyage. Allez-y, ça vaut le coup !

 

little big bangLittle Big Bang de Benny Barbash. Un Israélien, pour vaincre son embonpoint, se lance dans différents régimes. Il en arrive à tester le régime « tout olive ». Suite à cela, il avale un noyau de travers qui va se ficher dans le conduit auditif. Un olivier lui pousse dans l’oreille, il consulte tout un tas de spécialistes, y compris des spécialistes arabes. Une fable courte, complétement loufoque.

 

 

la-theorie-du-panda.jpgLa théorie du panda de Pascal Garnier est un court roman qui se passe en Bretagne (je n'ai pas été dépaysée, du coup!). Gabriel est un jeune homme qui se lie d'amitié avec les personnages rencontrés. Il cuisine, il parle avec eux. Je me suis attachée à ces personnages, je recommande ce petit livre et vais essayer de trouver d'autres romans du même auteur. 

Repost 0
1 juillet 2011 5 01 /07 /juillet /2011 00:00

la-memoire-des-murs.jpgLa mémoire des murs de Tatiana de Rosnay est un roman court. Une femme, Pascaline emménage après son divorce dans un nouvel appartement. Rapidement elle s'y sent mal, puis elle apprend que dans cet appartement a eu lieu un meurtre plusieurs années auparavant. Elle devient obsédée par ce meurtre, le serial-killer et ses victimes.

Les recherches que Tatiana de Rosnay a menées pour l'écriture de ce roman l'ont conduites à se renseigner sur la Rafle du Vel d'Hiv, et à l'écriture de Elle s'appelait Sarah. Et sans doute également à l'écriture du Voisin.

 

4-jours-en-mars.jpg

Quatre jours en mars de Grondahl.Bof bof bof bof. Quadruple bof. Ce roman relate 4 jours de la vie d'une femme, ses soucis avec son fils adolescent, avec son ex-mari, avec sa mère, sa grand-mère. Quatre bof en juin pour moi...

 

 

l-armee-furieuse.jpgJ'ai commandé l'armée furieuse de Fred Vargas peu de temps après sa parution. J'ai fini mes livres en cours, et je me réjouissais de la lecture de ce polar dont j'ai toujours beaucoup aimé les oeuvres de l'auteur. Et j'ai été un peu déçue. Pas complètement déçue, hein, je ne me suis pas ennuyée, mais d'une part le lecteur retrouve des personnages des romans précédents (et franchement moi, à part Adamsberg et Danglard, j'avais oublié tout le monde, le fils d'Adamsberg et le collègue Veyrenc inclus) et d'autre part dans les romans précédents j'aimais piocher ça et là des connaissances historiques, me dire que j'étais un peu moins bête à la fin de la lecture qu'au début. Et je suis déçue parce que je crois bien que ce n'est pas le cas avec celui-là!

 

 

 

Voilà pour le mois de juin. Ce soir je suis en vacances pour 2 mois, et nous partons en direction de la Bretagne, avec dans mes bagages beaucoup de livres!

Repost 0
1 juin 2011 3 01 /06 /juin /2011 00:00

serena.jpgSerena de Ron Rash m'a accompagnée pendant mes vacances en Charente. Je l'ai emmené partout, profitant du fait que mon mari finisse de pique-niquer pour lire quelques pages, ou d'une aire de jeux croisée à l'improviste que les enfants voulaient tester pour finir mon chapitre, bref je ne l'ai pas lâché!

 

Serena Pemberton et son mari sont dirigeants d'une exploitation forestière. Serena est une femme à fort caractère (c'est le moins qu'on puisse dire!) qui utilise tous les moyens à sa disposition, légaux ou illégaux pour arriver à ses fins, à savoir abattre tous les arbres de ses parcelles (et abattre quelques hommes au passage d'ailleurs) et ne pas laisser s'implanter le parc national que projettent les politiciens en haut lieu.

 

Très bon livre, que je vous recommande!

 

la-ferme-des-neshov.jpgLa ferme des Neshov est la suite de La Terre des mensonges. Je suis donc retournée en Norvège avec grand plaisir, où j'ai suivi les péripéties de Torunn, ses oncles et son père. Ce roman se lit très bien, et j'ai hâte de pouvoir lire le troisième volet de la trilogie!

l-antarctique.jpgL'Antarctique est un recueil de nouvelles très variées, se déroulant en majeure partie en Irlande (Claire Keegan est irlandaise) ou aux Etats-Unis. Elles mettent en avant souvent les relations familiales. Bon recueil d'une quinzaine de nouvelles.

 

 

Repost 0
1 mai 2011 7 01 /05 /mai /2011 00:00

photo-de-groupe-au-bord-du-fleuve.jpgPhoto de groupe au bord du fleuve : encore un livre que j'ai réservé à la médiathèque, me basant sur la liste des meilleurs livres de 2010 selon LIRE .De prime abord un peu rebutée par le titre un peu obscur, je me suis tout de même lancée... et je ne l'ai pas lâché (enfin, j'exagère un chouia, parce que je suis quand même allée à l'école, préparé ma classe, les repas, entretenu la maison, assuré les rééducations et activités extra-scolaires et assisté à plusieurs réunions entre mes lectures, hein!).

En Afrique, des casseuses de pierres dans une carrière décident de se "rebeller" et d'augmenter le prix de vente de leurs pierres. Avec Méréana (lce livre est écrit à la deuxième personne et s'adresse à elle, on la suit dans toute l'aventure) on suit le quotidien et le destin d'une quinzaine de femmes africaines, illettrées ou cultivées, toutes obligées de casser des pierres pour survivre. Ce livre est poignant, permet aussi de mieux appréhender les extrêmes difficultés de la vie des femmes en Afrique.

 

l-intrusion.jpgL'intrusion de Adam Haslett. Plus moyen de me souvenir comment je suis tombée dessus. Bof bof bof. L'histoire d'un jeune loup aux dents longues assez malhonnête et de sa voisine.

Repost 0
1 avril 2011 5 01 /04 /avril /2011 00:00

nocturnes.jpgNocturnes de Kazuo Ishiguro est un recueil de 5 nouvelles qui mettent en scène des musiciens, des mélomanes. Ce sont des nouvelles bien écrites et très intéressantes, quelque fois drôles. Ce livre fait partie de la liste des 20 meilleurs livres de l'année selon LIRE et je le conseille aux amateurs de nouvelles.

 

quand-souffle-le-vent-du-nord.jpgQuand souffle le vent du nord est un roman épistolaire moderne dans lequel deux interlocuteurs s'échangent des courriels, tout d'abord par un quiproquo, puis deviennent très proches, tout en évitant toute rencontre. Ce roman se lit très vite, un bon moment de lecture.

 

l-ete-de-la-vie.jpgL'été de la vie de Coetzee est une construction littéraire très spéciale et très bien pensée : l'auteur sud-africain imagine les entretiens que son biographie aurait après sa mort, pour préparer la rédaction de la biographie de Coetzee (compris? vous avez dû relire combien de fois la phrase? quand même pas compris?). Cet littéraire est très original, très bien pensé, et Coetzee est très critique vis-à-vis de lui-même. Néanmoins, si vous cherchez un livre captivant, dont il est impossible de décrocher, dans ce cas, passez votre chemin, car ce n'est pas le cas (attention, ne me faites pas dire non plus qu'il est d'un ennui mortel, mais c'est le genre de livre dont on lit quelques pages avant de s'endormir, pas le bouquin qu'on va regretter de devoir abandonner pour avoir son quota de sommeil.)

 

la-centrale.jpgLa Centrale de Elisabeth Filhol. Je l'avais réservé à la médiathèque bien avant les évènements de Fukushima. Ce livre fait partie (comme Nocturnes et L'été de la vie) des 20 meilleurs livres de 2010 selon LIRE. A la première pesonne ce livre met en scène le quotidien d'un travailleur d'une centrale nucléaire : les conditions de travail, l'emploi précaire, la gestion des doses d'irradiation. D'un style laconique, à mi-chemin entre documentaire et roman, ce livre m'a beaucoup appris sur le nucléaire en France et sur Tchernobyl, et ces informations m'ont beaucoup intéressée à la lueur des évènements japonais qui se déroulent actuellement. Les 140 pages de La Centrale se lisent vite, alors n'hésitez pas!

Repost 0